LesInrocks (mars 2014)

Driss el Maloumi, l’indispensable.

Driss el Maloumi est de ces musiciens miraculeux dont l’écoute, parce qu’elle nous rend meilleurs, devient très vite indispensable. Chaque note qu’il tire de son oud paraît inspirée par une âme très pure, chacune de ses mélodies, chacune de ses flèches rythmiques, par une nécessité située au-dessus du commun des musiciens. D’où l’apaisement et la joie que procure son dernier disque, Makan, chef-d’oeuvre enregistré à Agadir, où Driss occupe le poste de directeur du Conservatoire. Dans l’intimité, accompagné de son frère Saïd, très bon joueur de zarb, et de sa soeur Karima au chant, ainsi que de Lahoucine Baqir aux percussions, el Maloumi a su façonner un temps et un espace parfaitement sereins, d’une immense clarté et d’une beauté dont on sait déjà qu’elle sera inaltérable.

http://www.lesinrocks.com/2014/02/04/musique/le-monde-des-musiques-du-monde-28-11467792/